Agence BPA | Barquettes CPET «spécial produits surgelés », testées en situation réelle
L’agence de relations presse et d'influence digitale
agence, relation presse, influence, digitale, Rennes, Bretagne, expertise, communication, média, entreprise agroalimentaire, B to B, B to C, fournisseur, chefs, association de chef, créateurs, concept culinaire, chaîne de restauration, franchisé, distributeur, syndicat, agroalimentaire, organisateur, salon professionnel, attaché de presse
5185
single,single-post,postid-5185,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.4,vc_responsive
Faerch-NewFrostCPETImage

Barquettes CPET «spécial produits surgelés », testées en situation réelle

Faerch Plast, société spécialisée dans la fabrication d’emballages alimentaires et leader sur le marché européen des plats cuisinés, a développé un matériau CPET (Polyéthylène Téréphtalate Cristallin) très résistant, spécial surgélation, destiné à l’emballage des aliments surgelés. La société a également mis au point un test en situation réelle, afin de mesurer le niveau de résistance de ces nouvelles barquettes, à l’écrasement et à l’impact.

Les barquettes en CPET sont idéales pour les plats cuisinés surgelés et peuvent être réchauffées au four traditionnel ou au micro-ondes. De ce fait, le CPET peut supporter des températures extrêmes allant de -40°C à 220 °C.

De plus, ce mono-matériau recyclable possède des propriétés barrières élevées contre l’oxygène, l’eau, le dioxyde de carbone et l’azote. Il est conçu pour optimiser la sécurité alimentaire, permettant ainsi aux consommateurs d’être mieux protégés.

Le couvercle en APET co-extrudé offre à ce type d’emballage des propriétés d’étanchéité exceptionnelle et un joli rendu brillant.

Conduite de test d’impact en situation réelle :
Afin d’être le plus performant possible, Faerch Plast a également développé un nouveau test en situation réelle pour garantir une résistance à l’écrasement et à un impact exceptionnel à basse température. La résistance à l’impact des matériaux d’emballage plastique est généralement testée en utilisant « la méthode de l’escalier de Bruceton », qui détermine le poids, la hauteur et l’énergie auxquels un échantillon ne résiste pas lorsqu’il est atteint par un poids en chute libre ou une fléchette. Si l’échantillon réussit le test, alors la hauteur de chute ou le poids sont augmentés progressivement jusqu’à échec du test. Les valeurs du test enregistrées à l’impact ne sont pas absolues et ne prennent pas en compte l’usage prévu du matériau.

Bastiaan Bekkers, Directeur Général de la filiale Faerch Plast sas à Semoy (45), explique :       « La méthode de l’escalier de Bruceton ne reproduit pas ce qui arrive au matériau dans un environnement réel, comme lors du transport, du stockage et de l’emballage, ni ce qui se passe lorsque le produit est en rayon. » Il poursuit : « Nous avons donc choisi de nous éloigner de cette méthode lorsque nous avons testé le CPET spécial surgélation, en utilisant de vraies barquettes au lieu d’échantillons, et en nous concentrant sur deux zones d’impact spécifiques : le coin et le milieu de la surface de scellage. L’intégralité du test a été menée dans une remorque frigorifique à une température de – 22°C. »

Faerch Plast a testé plus de 1 000 barquettes en utilisant ses propres recettes (avec / sans couvercle, utilisation de PET recyclé, épaisseurs différentes, etc.) ainsi que des produits concurrents. Les résultats du CPET spécial surgélation surpassent tous ceux des autres produits.

La nouvelle méthode de test d’impact de Faerch Plast peut être reproduite en obtenant des résultats extrêmement précis de +/- 2 %.

Contact entreprise :
Bastiaan Bekkers
Directeur Général Région Sud
Téléphone | +33 (0) 238 739 462
Courriel | bbe@faerchplast.com
www.faerchplast.com
Faerch Plast sas | 810, Rue Léonard de Vinci, Zac des Châtelliers | 45400 Semoy | France

Pas de commentaire

Écrire un commentaire