Agence BPA | La Coupe d’Or Internationale d’Art Culinaire Marius Dutrey 2017 décernée au chef japonais Hirochika Midorikawa
L’agence de relations presse et d'influence digitale
agence, relation presse, influence, digitale, Rennes, Bretagne, expertise, communication, média, entreprise agroalimentaire, B to B, B to C, fournisseur, chefs, association de chef, créateurs, concept culinaire, chaîne de restauration, franchisé, distributeur, syndicat, agroalimentaire, organisateur, salon professionnel, attaché de presse
25540
single,single-post,postid-25540,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-2.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.4,vc_responsive
_DSC7531

La Coupe d’Or Internationale d’Art Culinaire Marius Dutrey 2017 décernée au chef japonais Hirochika Midorikawa

Le 5 avril 2017, au Westin Paris – Vendôme, accueillies par le chef de l’établissement M. David Real, les associations Les Cuisiniers de France et l’Académie Culinaire de France ont décerné la Coupe d’Or Internationale d’Art Culinaire Marius Dutrey à Hirochika Midorikawa, Chef Exécutif d’Honneur au Keio Plaza Hotel de Tokyo. Il est le premier chef de cuisine Japonais à recevoir cette distinction.

La coupe d’Or Internationale d’Art Culinaire Marius Dutrey

Créée en 1958 par Marius Dutrey, la coupe d’Or Internationale d’Art Culinaire est attribuée alternativement à un cuisinier ou à un hôtelier aussi bien français qu’étranger, ayant marqué la profession de son empreinte.

À cet effet, des noms sont proposés par les membres du Bureau de l’Académie Culinaire de France, dépositaire des volontés de Marius Dutrey, puis remis à la Société des Cuisiniers de France, qui en sont les exécuteurs et qui donnent leur accord pour l’intronisation du récipiendaire.

À titre d’exemple, Paul Bocuse et Joël Robuchon furent honorés de la Coupe d’Or Internationale d’Art Culinaire Marius Dutrey, respectivement en 1994 et 2014.

Hirochika Midorikawa

Né en 1940 près de Tokyo, Hirochika Midorikawa entre dans le monde culinaire à l’âge de 15 ans. Après une formation dans une grande école de cuisine japonaise, il part seul pour l’Europe en 1964. Il voyage en Suisse, en Allemagne et en France, et travaille pour des hôtels de première classe et des restaurants étoilés. Il apprécie trois aspect de la cuisine française : sa délicatesse, sa précision et sa gourmandise.

De retour au Japon, il rejoint le Keio Plaza Hotel de Tokyo en 1971. Il est le premier chef japonais à se démarquer lors d’une compétition culinaire internationale. Poids lourd de la cuisine française au Japon et des associations culinaires de renom comme l’Académie Culinaire de France, les Maîtres Cuisiniers de France, etc, il a gagné de nombreux prix et et plusieurs récompenses par la Société des Cuisiniers de France. Il a même été nommé Officier du Mérite Agricole en 2006 par la République Française.

Pas de commentaire

Écrire un commentaire